coaching-by-sport

Juliette - 46 ans

La demande de Juliette se traduisait ainsi : "J'aimerais que le coaching sportif me permette d'être plus engagée dans mes différentes démarches sans être torturée par les décisions que j'ai à prendre." 

 "Lors de ma dernière séance de coaching en piscine, j'ai réussi à parcourir en aquajogging une distance de 900 mètres. 

J'ai ressenti dans mon attitude face à cet objectif, de fortes similitudes avec mon attitude dans mes différents emplois. 

La coach m'a juste demandée d'effectuer une distance de 900 m. Cependant, en cours de parcours, j'ai commencé à regarder la pendule en me fixant moi-même un objectif d'horaire, persuadée de ne pas réussir à finir dans les temps.  À mon grand étonnement, mon objectif atteint, j'ai réalisé qu'il me restait 20 bonnes mn pour terminer ma séance. Il a fallu que je m'adapte, la ceinture me gênant, j'ai réussi à trouver des solutions après plusieurs arrêts. J'ai ressenti un découragement, puis je me suis adaptée. J'ai remarqué que les personnes autour de moi allaient beaucoup plus vite mais elles ne pratiquaient pas l'aquajogging. Cela m'a également stressée car j'ai ressenti le besoin d'aller aussi vite, voire plus vite. J'ai rapidement lâché prise, me disant que j'allais à mon rythme avec un objectif différent du leur.  J'ai voulu aller de plus en plus vite afin de gagner du temps en regardant la pendule et j'ai été prise de crampes et douleurs dans les mollets et cuisses. J'ai donc décidé de continuer à un rythme régulier, sans me soucier de l'horaire. J'ai senti mon souffle devenir régulier, mes muscles commencer à monter en puissance et je me suis sentie capable d'aller loin, je serais même allée plus loin s'il l'avait fallu. En étant concentrée dans une régularité et détachée du jugement. 

En faisant le parallèle avec le monde du travail, j'ai pris conscience du stress que je me provoque en me fixant des objectifs de perfection en me mettant la barre beaucoup trop haute. J'ai constaté qu'en trouvant une régularité dans l'effort et sans stress, j'étais tout à fait capable de réaliser mon objectif. J'ai ressenti à quel point la coach s'apparentait à mon responsable hiérarchique et comment je me suis mise la pression afin de le satisfaire, quitte à me faire mal à un moment.  

J'ai ressenti une peur de décevoir, une peur de ne pas aller au bout suffisamment rapidement, une peur d'être jugée par la coach et par les autres autour de moi (responsable et collègues).

J'ai ressenti mon manque de confiance en mes capacités et une grande peur de ne pas être à la hauteur de ce que l'on m'avait demandé. 

Cependant, j'ai aussi ressenti à quel point j'ai pu m'adapter avec ma ceinture (difficulté dans les tâches professionnelles), me détacher des personnes dans le bassin qui allaient plus vite (collègues) et trouver un rythme pour aller jusqu'au bout. 

Dans mon futur emploi, je vais repenser en permanence à ce parallèle que j'ai ressenti lors de ces entrainements. C'est une belle prise de conscience qui va m'aider à gérer mon stress et à travailler avec régularité en essayant de ne plus subir de pression. 

Depuis, je suis retournée seule en piscine et j'ai continué sur la même lancée, en relevant la tête comme me l'a appris ma coach, en regardant droit devant moi. Je me suis senti fière et capable. Même si les douleurs m'ont accompagnées, j'ai réussi à avancer. Je vais commander une ceinture sur le site "maison de la piscine". 

Un grand merci à Hadda pour cette aide magnifique. Elle m'a redonné l'envie d'aller nager et de refaire du sport. Elle m'a redonnée la niaque. Merci aussi pour tous les conseils de développement personnel en parallèle qui sont une aide très précieuse aussi. Merci à toi Hadda !!"

 Ce site utilise des cookies afin de vous garantir un meilleure expérience de navigation. En poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de celles-ci.